Spectacle «Oui, je bous!»

posted in: Archive | 0

david-rougeriede et avec David Rougerie

Samedi 9 juin à 17h30, entrée libre.

Cabaret poétique. Jazz verbal. P.T.T. : Poète Tout Terrain.
Du sketch de situation jusqu’au poème, calembour en action, en passant par la chansonnette a capella.
Au partage ! Nous chanterons ensemble au final, dans la grande pagaille du monde…

L’Impartial :
« L’auteur, David Rougerie, a conquis un auditoire de plus en plus fidèle avec « Oui, je bous », cabaret poétique, spectacle parlé et chanté, sucré-salé, doux-amer, fait d’humour et de fantaisie, prétexte à nous questionner sur l’injustice, la différence, à nous inviter à réagir, mais aussi à nous parler d’amour, de littérature, d’art et d’espoir.»

Une Grenouille à Paris, quotidien culturel :

« David Rougerie tresse les mots magiques à la vitesse d’un coureur de formule 1 spécialisé dans le tissage : une perle de mélancolie par-ci, deux pompons de drôlerie par-là, quelques paillettes de jazz, et vous voilà avec autour du cou un collier-spectacle des plus précieux. TRES RECOMMANDÉ !! »

La Gazette du Forez, journal :

« David Rougerie est un artiste complet qui joue avec tout. Les mots par exemple : il jongle avec eux avec une finesse et une subtilité qui lui appartiennent. Mais ce n’est pas tout. Il sait aussi utiliser son corps comme d’un instrument. Le public ne se doutait pas qu’il allait participer au spectacle : en reprenant une chanson, ou encore donnant la réplique au comédien, et même se voyant confier un rôle. Pendant plus d’une heure, David Rougerie a transporté le public. Un univers de sketches et de blagues, de poésies et de chants, plein de fantaisie et d’humour, d’amour et d’espoir. Il laisse derrière lui un message de paix et de tolérance. »

Info Chalon – Michel Poiriault :

« L’artiste tentaculaire David Rougerie aura à plusieurs reprises pesé de tout son poids par la puissance évocatrice des termes employés et de sa faconde. Du fait maison et du cousu main cerise sur le gâteau, les textes alambiqués, récités et parfois chantés, étaient de son fait à 100%. D’où des sensations multiples provoquées par cet habilleur de conscience aux antipodes du bloc monolithique, avec son style n’ayant absolument pas la seule ligne droite pour seul horizon. Du grain à moudre sur l’instant, mais aussi après décantation.»

Vivre à Chalon – Daniel Deriot :

« Il joue des mots. Il les cultive. Il fait rire en distillant des histoires. De nature timide au début, David sait captiver le public. Tantôt mime, tantôt humoriste, l’acteur se dévoile au fil des saynètes. Doucement, il laisse tomber le voile, au fil des textes qui s’écoulent avec limpidité. David Rougerie sait émouvoir, sait faire partager ses coups de coeur, divertir le public. Rien ne lui échappe. Lui, l’homme de la campagne, nous parle et nous dit aussi qu’en ville, ” la rue râle ! “».

Voici une petite vidéo (de moyenne qualité et derrière un micro… lors d’une soirée avec Vanina Michel et Jean Fauque au Bateau-Théâtre La Balle au Bond à Paris)

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=okZB3CJ91bI

Plus d’informations sur David Rougerie